Traduction

Grâce aux services de traduction et de transcréation sur mesure de Plume Rouge, votre site web, votre présence sur les réseaux sociaux et tous vos contenus ont le même impact dans toutes les langues.

Rien qu’en Belgique, on compte trois langues officielles. Personne n’apprécie les traductions littérales, maladroites ou bancales.

Vos prospects et vos clients méritent mieux.

Et puis le monde des affaires ne se borne pas aux frontières nationales. En fait, 75 % des consommateurs préfèrent acheter dans leur langue maternelle (source). Pourquoi leur refuser ce plaisir ?

Qui nous aidons:

Nous aidons les entreprises actives dans différents secteurs :

  • SANTÉ
  • RH
  • TECHNOLOGIE
  • DÉVELOPPEMENT DURABLE
  • LUXE
  • ARCHITECTURE ET DESIGN

Nous aidons ces entreprises à toucher leur public en :

icons8-france-96

FRANÇAIS

icons8-great-britain-96

ANGLAIS

icons8-germany-96

ALLEMAND

icons8-netherlands-96

NÉERLANDAIS

icons8-europe-96

et dans d’AUTRES LANGUES EUROPÉENNES

Ce qu’en disent nos clientes et nos clients :

Comment se déroule un projet de traduction ?

1. Vous nous demandez un devis.
5. La traduction commence.
2. Nous vous communiquons une offre et une date de
livraison provisoire.
6. Nous relisons la traduction pour qu’elle soit
impeccable.
3. Nous fêtons la signature du contrat.
7. Nous vous envoyons une première version.
4. Vous nous briefez, nous sélectionnons les membres
de l’équipe et nous rassemblons les ressources
nécessaires.
8. Selon votre feedback, nous apportons des
corrections (si nécessaire).
9. Nous assurons le suivi pour vous livrer un résultat
qui répond à vos attentes.

Comment se déroule un projet de traduction ?

1. Vous nous demandez un devis.
2. Nous vous communiquons
une offre et une date de
livraison provisoire.
3. Nous fêtons la signature
du contrat.
4. Vous nous briefez, nous
sélectionnons les membres
de l’équipe et nous rassemblons
les ressources nécessaires.
5. La traduction commence.
6. Nous relisons la traduction
pour qu’elle soit impeccable.
7. Nous vous envoyons une
première version.
8. Selon votre feedback, nous
apportons des corrections
(si nécessaire).
9. Nous assurons le suivi pour
vous livrer un résultat qui
répond à vos attentes.

En fait, tout dépend du projet. Une politique de confidentialité se traduit par exemple plus rapidement qu’une landing page hautement optimisée, qui exige une approche particulière. En outre, nous faisons toujours réviser les textes pour qu’ils soient prêts à être publiés. En moyenne, il faut 48 heures pour travailler 2 000 mots.

Ici encore, tout dépend du projet puisque chaque texte est unique. En moyenne, nous facturons au minimum 0,18 €/mot.

Nous sommes humains et nous pouvons donc faire des erreurs. Pour que rien n’échappe à l’équipe, nous révisons les traductions avant de vous les livrer afin qu’elles soient prêtes à être publiées.

Si votre entreprise est basée en Belgique et que vous faites traduire du contenu promotionnel dans une langue autre que le français ou le néerlandais dans un but d’exportation, vous avez peut-être droit à une subvention de l’État. Pour en savoir plus sur les conditions d’octroi, rendez-vous sur cette page.

Nous faisons de notre mieux pour atteindre vos objectifs dans les temps impartis, mais nous appliquons un supplément de base de 20 % en cas d’urgence. Il concerne tous les projets qui exigent de traduire 1 000 mots en moins de 24 heures.

Oui, nos traductions sont calibrées pour les recherches en ligne. Nous faisons en sorte que Google soit aussi conquis que votre public.

Nous travaillons exclusivement avec des locuteurs natifs. Nous ne demanderons jamais à quelqu’un de traduire un texte en anglais si ce n’est pas sa langue maternelle. Le travail sera toujours confié à un anglophone natif. C’est le cas pour toutes les langues. Les contenus destinés au marché américain sont d’ailleurs exclusivement traités par des Américains.

Non. Nous préférerions nous faire tatouer « Google est le meilleur traducteur du monde » sur le front.

Avant de commencer un projet de traduction, nous devons vous connaître. Nous vous poserons donc quelques questions :

  • Dans quel secteur travaillez-vous ?
  • Qui sont vos concurrents ?
  • Quels marchés visez-vous ?
  • À quoi ressemble votre clientèle idéale ?
  • Comment définissez-vous votre marque et votre voix ?
  • Avez-vous des documents traduits ou des ressources qui pourraient nous être utiles ?